Comment traiter la maladie de Parkinson ?

La maladie de Parkinson endommage les cellules nerveuses qui sont à l’origine de la production de la dopamine. Le messager chimique qui permet de contrôler le mouvement. Elle crée un déséquilibre qui favorise l’augmentation du glutamate et de l’acétylcholine. Ces deux messagers provoquent les premiers symptômes de la maladie, dont la rigidité musculaire et les tremblements. Le remède efficace pour lutter contre la maladie n’existe pas, cependant des traitements soulagent les patients et prolongent leur durée de vie.

Les traitements médicamenteux

La maladie de Parkinson ne se guérit pas, des traitements existent pour soulager les maux des patients. En effet, les médicaments améliorent l’état des malades et favorisent la reprise de leurs activités. Les causes de la maladie de Parkinson définissent le traitement adéquat pour chaque patient. La médication dépend entre autres de l’ampleur du cas et de l’âge du patient.

La lévodopa constitue le principal médicament administré aux malades. Il corrige le manque dopaminergique des neurones. Cependant, des effets secondaires sont perçus pendant la prise de ce remède. Ainsi, d’autres traitements sont associés à la L-dopa pour soulager le patient. En outre, le traitement à base de dopamine ralentit la destruction de ces molécules par l’organisme. La sélégiline et l’entacapone constituent des agonistes de la lévodopa.

Les autres types de traitements

L’efficacité des médicaments dépend de la période d’administration. Autrement dit, les patients reçoivent le traitement à condition que la maladie soit à un stade avancé. D’autres méthodes non médicamenteuses peuvent traiter la maladie de Parkinson. En l’occurrence, la chirurgie du cerveau est effectuée lorsque la lévodopa n’est plus efficace. Ce procédé consiste à implanter des électrodes dans des parties spécifiques du cerveau.

La kinésithérapie constitue un supplément à la thérapie. Le patient s’entraîne à la marche, et effectue des exercices physiques. Par ailleurs, l’ergothérapie est ajoutée à ce traitement et favorise la rééducation à domicile. L’orthophonie soigne les troubles du langage causés par une articulation difficile. Le recours à un psychothérapeute constitue également une grande aide pour le patient.

Le mode de vie à adopter

L’évolution des symptômes de la maladie de Parkinson varie selon les individus. Ils peuvent être moins handicapants comme la dépression ou la fatigue. En ce sens que le patient doit rester actif afin d’atténuer l’effet des symptômes. L’exercice physique permet d’entretenir la mobilité du corps, il favorise la production de dopamine et lutte contre la dépression.

Les techniques de relaxation tels que le yoga ou le tai-chi contribuent à la diminution du stress. Le patient doit également adopter une alimentation saine pour favoriser l’efficacité de la lévodopa. La consommation d’aliment riche en protéine est recommandée. Les fruits, les légumes et les céréales luttent contre l’oxydation du cerveau.

Comment traiter l’épilepsie ?
Quels sont les symptômes d’une tumeur au cerveau ?